CALIPSO : Quelles solutions pour vos DR400 ?

Par Casimir P. Non classifié(e) Aucun commentaire sur CALIPSO : Quelles solutions pour vos DR400 ?

Aujourd’hui, la règlementation CALIPSO vous oblige à contrôler les nuisances sonores de votre avion.

Si vous souhaitez savoir ce que nous proposons (par le biais de notre partenaire C.E.A.P.R) pour équiper vos DR400 d’échappements silencieux, vous trouverez la documentation complète ci-après:

OFFRE SILENCIEUX CEAPR 

.

Si vous souhaitez calculer votre indice de performance CALIPSO, cliquez sur l’icone : 

 

Concrètement, comment sont prises les mesures sonores pour la classification CALIPSO ?

Le principe est simple : un protocole de mesure mesure le bruit que fait l’avion à l’occasion des tours de piste. Ce bruit est confronté à celui d’une conversation. De cette comparaison, il ressort un indice de performance acoustique. Il s’agit ensuite de classer les avions en différentes catégories, du plus silencieux au plus bruyant.

“Un peu selon le principe de l’étiquetage énergétique des appareils électroménagers” 
précise Bruno Hamon, chef du bureau de la performance acoustique des aéronefs.

source : Aviation civile Magazine n° 361

 

Champs d’application de la classification CALIPSO

Le champ d’application de la classification couvre les avions équipés d’une hélice à pas fixe ou d’une hélice à pas variable (depuis le 9 juin 2016) et dont la masse maximale au décollage est inférieure à 8.6 tonnes.

La référence utilisée est celle du niveau sonore maximal d’une conversation, soit 68 décibels (dB).
L’indice de performance 0 (IP 0) correspond donc au bruit de la conversation.
Un IP 30 indique que l’avion produit en moyenne un niveau de bruit inférieur de 3 décibels à celui d’une conversation et un IP 60 un niveau de bruit inférieur de 6 décibels à celui de la conversation.
Les avions sont classés selon quatre classes, des plus performants aux moins performants :

  • classe A : avions dont l’indice de performance sonore est égal ou supérieur à 60.
  • classe B : avions dont l’indice de performance sonore est égal ou supérieur à 30 et inférieur à 60.
  • classe C : avions dont l’indice de performance sonore est égal ou supérieur à 0 et inférieur à 30.
  • classe D : avions dont l’indice de performance sonore est inférieur à 0
source : http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Special-CALIPSO,6527-.html

Dernières avancées de la DGAC sur le sujet

Sur les 350 avions référents décomptés par la DGAC, 126 ont déjà été mesurés. Cela représente plus de 2000 avions qui pourraient être classés par “équivalence” (avion de même catégorie dotés des mêmes équipements que ceux déjà mesurés), soit les 2/3 de la flotte française d’avions de tourisme (3300 avions).

Aujourd’hui, deux nouveaux sites de mesures ont été créés, portant à 5 le nombre de sites où vous pouvez désormais effectuer les mesures de bruit CALIPSO.
Vous n’oublierez pas de noter que les mesures CALIPSO sont prises en charge par la DGAC au delà du délai initial requis de 3 ans (qui a expiré en juillet 2016 mais qui a finalement été reconduit) pour les hélices à pas fixe, et pendant 3 ans à compter du 9 juin 2016 pour les hélices à pas variable!

 

A bientôt

L’équipe des ateliers Robin Aircraft

 

  • Partager:

Laisser un commentaire